Bio Equitable, côté production

Les 5 temps du sésame Bio équitable


• Mai-Juin > préparation
- Labours et enrichissement de la terre avec des fumures et engrais organiques (exemple : compost à base de déchets de feuilles mortes, tiges de sésame, mil, plantes de brousse…).


Mi-juillet-début août > Semis
- Semis au cordeau (4 à 5 kg de graines à l’hectare).

De août à octobre > entretien
- Cerclage des mauvaises herbes, démariage pour sélectionner
les meilleures tiges…

Fin octobre-Début novembre > récolte
- Fauchage manuel des tiges et fagotage sur place.
- Battage et vannage après repos des fagots, mise en sac des graines (entre 150 et 300 kg par hectare cultivé), apport aux points de collecte dans les villages.
- Pesée et remplissage de la fiche d’achat, stockage avant collecte par l’OHVN.
- Après négociation entre Émile Noël, l’organisme certificateur et l’Office de la haute vallée du Niger, un prix minimum de campagne par kilo de sésame produit est fixé.

L’Huilerie verse un préfinancement à l’OHVN qui achète les quantités annoncées par les producteurs dans leurs listes d’intention.

Novembre > début des livraisons
- La récolte est acheminée à Bamako, revannée et mise en vrac dans les conteneurs expédiés en France, au rythme de six conteneurs de 18 tonnes chaque mois.
- Le prix final de campagne est arrêté : il peut être réévalué en fonction de la demande internationale sur le sésame. L’Huilerie Émile Noël verse alors un complément de règlement.

Charte Bio Equitable Emile Noël

Téléchargez
la Charte Bio Equitable
Emile Noël