Emile Noël et les circuits spécialisés bio

L’essor de l’huilerie Emile Noël et des autres entreprises historiques de l’univers du bio (entreprises portées dans bien des cas par des personnalités charismatiques) a sans conteste nourri le développement des points de vente de produits biologiques. Cette émulation entre les « grandes maisons » du bio et les points de vente contribue à expliquer l’évolution frappante, en 40 ans, du réseau de distribution plaçant les produits Emile Noël à la disposition des consommateurs.

Après avoir livré ses clients « en direct » pendant des années, Emile Noël a pu s’appuyer dans les années 1970 sur les « magasins de régime », dont la mission était de distribuer des produits sains, porteurs de qualités nutritionnelles. Dans les années 1980, les magasins de diététique ont pris la relève, fleurissant un peu partout. Même s’ils n’étaient pas spécifiquement axés sur le bio, ils mettaient en avant les qualités intrinsèques des huiles vierges. Ce n’est que dans les années 1990 que les magasins d’alimentation biologique se sont véritablement développés, allant bien au-delà des simples préoccupations diététiques. Depuis deux décennies, ils ne cessent de se multiplier et leurs surfaces sont en constante augmentation. Aujourd’hui, les magasins biologiques, de l’échoppe au supermarché, offrent au public un grand choix de produits alimentaires.