Quatre générations de mouliniers à la conquête du monde

actu 4eme generation de moulinier
18 novembre 2013

Ce lundi 18 novembre, David Garnier était dans la Provence.
Découvrez cet article et la vision de David Garnier ….

L’entreprise « Emile Noël » agrandi en famille dans le village gardois de Pont-Saint-Esprit. Leader des huiles bio en France, la marque vient de décrocher des marchés aux USA et au Mexique.

La phrase « « Mon grand-père a pressé la première huile bio de tournesol de France et d’Europe en 1972. C’était un visionnaire, il sentait les choses, avec toujours cette volonté d’éthique profonde et humaine ».

Le chiffre « 1200 tonnes de graines de sésame sont triturées chaque année, sur un total de 3000 tonnes. Une grande partie de la matière première arrive directement du Mali où, malgré un contexte troublé, 10000 producteurs de
la région de Bamako s’activent pour envoyer leur sésame (estampillé équitable) en terres gardoises. »

Aujourd’hui, l’entreprise ne produit que 30 % d’huiles d’olive contre 70% d’huiles provenant de graines.

Précieux sésame

« La diversité de nos graines fait notre richesse » estime David Garnier. Parmi elles, le lin, la bourrache, le chanvre, l’onagre, les pépins de courges ou de raisins …  Mais l’or d’Emile Noël s’appelle sésame.

Dans la famille on a le regard qui porte loin, David nourrit de grandes ambitions pour l’export. Il a ouvert le marché canadien en 2011 avec 2000 points de vente dans le pays : « Le Canada est devenu notre premier marché à l’export ».
La conquête de l’ouest s’est achevée cette année avec 350 magasins distributeurs aux États-Unis. Et que l’on vende dans le magasin bio du village voisin où par-delà les océans, toutes les bouteilles (3 millions par an tout de même !) partent des quais gardois. En 2014, les huiles Emile Noël seront même distribuées au Mexique. Et malgré ces tonalités exotiques, les racines restent ici et nulle part ailleurs.

Florence ANTUNES

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.