100 ans d’histoire

100 ans
d’histoire
ça se partage

DÉCOUVREZ NOTRE FILM

RÉTROSPECTIVE

sur 100 ans d’histoire

À presque 100 ans, la marque Emile Noël continue de répandre le doux parfum des oliviers qui l’accompagne depuis ses débuts. Découvrez les grandes dates qui ont fait d’Emile Noël ce que nous sommes aujourd’hui.

1920

Précurseur du bio : Emile Noël devient la première huilerie à triturer des graines biologiques.

2003

Emile Noël, fondateur, s’est éteint
le 18 septembre 2011 à l’âge de 82 ans,
en laissant un héritage familial riche.

2015

C’est entre la Provence et les Cévennes que Emile Noël (père) décide d’acheter son premier moulin.

1972

Après une longue présence en Afrique c’est tout naturellement que l’entreprise obtient la certification Bio Equitable.

2011

retrospective emile noel 2011

David Garnier succède à sa mère à la présidence et apporte une nouvelle vision du développement de l’entreprise.

1920

C’est entre la Provence et les Cévennes que Emile Noël (père) décide d’acheter son premier moulin.

1972

Précurseur du bio : Emile Noël devient la première huilerie à triturer des graines biologiques.

2003

Après une longue présence en Afrique c’est tout naturellement que l’entreprise obtient la certification Bio Equitable.

2011

retrospective emile noel 2011

Emile Noël, fondateur, s’est éteint
le 18 septembre 2011 à l’âge de 82 ans,
en laissant un héritage familial riche.

2015

David Garnier succède à sa mère à la présidence et apporte une nouvelle vision du développement de l’entreprise.

Nos meilleurs secrets

à découvrir en exclusivité

(survolez les olives pour découvrir chaque anecdote)


Emile Noël (père) commence, en 1920, par presser les olives des paysans de la région. Les huiles étaient ensuite redistribuées à chacun d’entre eux.



1/8


Le moulin était une véritable « attraction » dans la ville. Les enfants du village venaient jouer sur les sacs de graines, comme dans une salle de jeux.



2/8


Emile Noël (père) avait des amis Hippies d’Ardèche qui cultivaient leur jardin sans aucun produit chimique. C’est en échangeant avec eux qu’Emile Noël s'est dit que le bio était surement l’avenir.


3/8


Au petit déjeuner, Emile Noël (père) avait pour habitude de déguster un œuf cuit à l’huile de colza dans lequel il trempait des mouillettes.



4/8


Emile Noël (père) était très intéressé pour fabriquer de l’huile de cacahuètes : il a d'ailleurs lancé une expérience dans son jardin pour tester la culture de cet oléagineux.


5/8


Annick Garnier se souvient que son père dormait dans le moulin car il tournait 24h/24. Etant petite, elle voulait à tout prix dormir aux côtés de lui, sous le ronronnement de la presse. Il lui installait alors un petit matelas au plus proche de lui.

6/8


Emile Noël (fils) a fait ses premiers achats bio en 1972. Il écrit alors à la CCI pour leur demander l’autorisation de planter des tournesols bio. La CCI lui répond qu’il est « fou »


7/8


Un monsieur de Paris a visité le moulin et parle à Emile Noël des « maisons de régimes » (aujourd’hui nos magasins biologiques). C’est alors que la famille Noël choisit son réseau de distribution.

8/8


Emile Noël (père) commence, en 1920, par presser les olives des paysans de la région. Les huiles étaient ensuite redistribuées à chacun d’entre eux.



1/8

Les coulisses d'une vie

en 100 ans d’archives